Introduction

 

Les locuteurs du phuien comptent d'environ 14.000 individus qui habitent, pour la plupart, au sud-ouest du Burkina Faso, dans les provinces du Tuy, du Ioba, et de la Bougouriba. Il y a aussi un bon nombre de locuteurs de la langue dans le diaspora, surtout a Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du Burkina, et en Côte d'Ivoire, où certains sont partis chercher du travail.

La langue phuien est connue sous d'autres appellations aussi : buguli, buguri, pougouli, puguli, pwa, pwe, pwie, pwien, pwo. Pourtant, les locuteurs de cette langue l'appellent « phuien » et s'appellent eux-mêmes des « Phuó » dont le singulier est « Phuú ».

Les Phuó sont très fiers de leur langue ; ils l'utilisent dans le foyer et au travail, résistant toute pression de l'abandonner en faveur d'une autre langue avoisinante. La culture phuien est riche en contes et musique, et les Phuó emploient leur langue maternelle non seulement dans les coutumes traditionelles, mais aussi dans les églises locales, composant des chants chrétiens à la base de mélodies et rythmes indigènes.

Ce document a été conçu à l'usage des enseignants, des alphabétiseurs, et de tous ceux qui désirent lire ou s'exprimer par écrit en phuien.

Les utilisateurs du dictionnaire sont vivement encouragés à contribuer à l’amélioration du dictionnaire en envoyant leurs commentaires, questions et corrections à travers la page Nous contacter.